Des experts du luminaire à votre service

01 85 09 37 90Notre équipe à votre écoute

Ettore Sottsass

Ettore Sottsass, né en 1917 à Innsbruck et mort le 31 décembre 2007 à Milan est l'un des designers italiens les plus importants du XXe siècle. Ettore Sottsass est né en Autriche, pays d’origine de sa mère, mais il rejoint l’Italie en 1929 avec sa famille pour y étudier l’architecture comme son père, figure majeure de l’architecture italienne d'avant-guerre et ancien élève d'Otto Wagner, il est diplômé de l'école Polytechnique de Turin en 1939. Il travaille d'abord comme architecte et participe à la reconstruction de son pays, après la seconde guerre mondiale, en construisant notamment des logements sociaux, mais rapidement déçu par le métier d’architecte, il l’abandonne pour le monde du design. Il s’installe à Milan et ouvre alors sa première agence de design en 1947 ; il touche un peu à tous les domaines de création durant ses débuts : la céramique, la peinture, la sculpture, la photographie, les bijoux, les meubles, le graphisme, l’architecture, l’architecture d’intérieur.
en 1956, Etorre Sottsass se rend à New York et travaille quelque temps au sein de l'agence de design de George Nelson. À son retour en Italie, dès 1957, il travaille en tant que directeur artistique, en collaboration avec l’éditeur de mobilier contemporain Poltronova. En 1958, il devient consultant designer d’Olivetti et participe à la création du premier ordinateur italien, "Elea 9003", pour lequel il est récompensé du Prix Compasso d'Oro en 1959, dix ans plus tard en 1969, il conçoit, assisté par Perry A. King, la machine à écrire rouge "Valentine", aujourd'hui considérée comme l’une des créations marquantes du design du XXe siècle. Ettore rejoint le studio "Alchimia" en 1979, groupe de designers de meubles avant-gardistes, fondé à Milan en 1976 par Alessandro Mendini et Adriana Guerriero, qui propose une vision décalée du design, avec une volonté de renouveler les objets du quotidien.
Il fonde en 1981 le Groupe Memphis (nommé d'après une chanson de Bob Dylan) avec d'autres jeunes designers comme Aldo Cibic, Matteo Thun, George Sowden, Nathalie du Pasquier et Michele De Lucchi, et obtient l’appui financier d’Ernesto Gismondi, fondateur d’Artémide. Leur production se caractérise par des formes innovantes, des couleurs vives, des matériaux bon marché et une association de matériaux inhabituelle. Parmi les réalisations les plus connues, on trouve le meuble de rangement "Beverly", la bibliothèque "Carlton", le lampadaire "Callimaco" toujours édité par Artemide ou le meuble totem "Casablanca". La médiatisation de Memphis diffuse le mouvement du nouveau design dans le monde entier.
En 1985, Sottsass quitte Memphis pour se concentrer sur sa propre agence d’architecture et de design "Sottsass Associati", où il travaille avec notamment Johanna Grawunder et le designer James Irvine. Il collabore avec de grandes entreprises telles que Apple, Phillips, Siemens, Zanotta, Fiat, Alessi… Il réalise une série de maisons privées, dont celle du designer David Kelley à Palo Alto, la maison "Wolf" dans le Colorado, la maison "Cei" à Florence et la maison "Yuko" à Tokyo en 1992 ainsi que quelques projets publics dont l'aménagement intérieur de l'aéroport de Milan Malpensa en 2000.
Créateur iconique et lauréat de nombreux prix : il reçut quatre fois le "Compasso d'Oro", présent dans les collections des plus grands musées : le MoMA de New York, le Centre Pompidou de Paris, Sottsass est également célèbre pour une phrase qui incarne très bien son esprit : "Le designer est une éponge, certes, mais une éponge cosmique".

Voir tout

Masquer

2 produits